© 2019 - BLG Artist Management

Jonathan BOYD   -   Ténor

Le ténor Jonathan Boyd se produit régulièrement tant à l’opéra qu’en concert, en Europe, aux Etats-Unis ou en Amérique du Sud.

 

En Europe, il a chanté Alfredo dans La Traviata (Deutsche Opera am Rhein à Düsseldorf, Opéra d'Islande à Reykjavik),  Lysander dans Le Songe d'une Nuit d'Eté de Britten (Nice, Toulon), Le Prologue et Peter Quint dans The Turn of the Screw (Toulouse), Tom Rakewell dans The Rake’s Progress (Théâtre de l'Athénée à Paris, Porto), Anatol dans Vanessa de Barber (Metz), Roméo dans Roméo et Juliette (Toulon), Werther (Scottish Opera), Le Prince dans L'Amour des Trois Oranges (Maggio Musicale Fiorentino), Tamino dans La Flûte Enchantée (Malte et Belle-Île), Don Ottavio dans Don Giovanni (Liège), Belmonte dans L'Enlèvement au Sérail (Limoges), Fenton dans Falstaff (Limoges), Lensky dans Eugène Onéguine (Metz et Reims). Il a également changé la 9e Symphonie de Beethoven (Rouen) et In Memoriam Dylan Thomas de Stravinsky (Philharmonie de Berlin, avec l'Ensemble Modern).

En Amérique du Sud, il s’est fait entendre au Teatro Colón de Buenos Aires (Lysander, WertherDon Ottavio), au Teatro Municipal de Santiago du Chili (Tom Rakewell). Il a chanté le War Requiem de Britten à Bogotá.

 

Aux Etats-Unis, il s’est produit dans la plupart des maisons d’opéra dans des rôles tels que Don Ottavio, Tamino, Camille de Coutançon dans La Veuve Joyeuse, Sam dans Street Scene, Sam dans Susannah, Nadir dans Les Pêcheurs de Perles, Fenton dans Falstaff, Ferrando dans Cosí fan lutte (puis repris avec le Philharmonique du Liban à Beyrouth), Narraboth dans Salomé, Roméo dans Roméo et Juliette, Rodolfo dans La Bohème, Edgardo dans Lucia di Lammermoor, Belmonte, Candide, Faust de Gounod.

 

Il s’illustre régulièrement dans le répertoire contemporain : Margaret Garner de Richard Danielpour au Michigan Opera, Mother of Us All de Virgil Thomson et Central Park de Robert Beaser au New York City Opera, Romeo and Juliet de Lee Hoiby à Vancouver, au New York City Opera et au Kennedy Center, Moby Dick de Jake Heggie et Orphée de Philip Glass à Pittsburgh, Elmer Gantry de Robert Aldridge au Florentine Opera.

 

Au concert, il s’est produit notamment avec le New York Philharmonic dans la Passion selon Saint Matthieu sous la direction de Kurt Masur, avec le Philadelphia Orchestra dans un enregistrement de I Pagliacci dirigé par Riccardo Muti. Son répertoire comprend des œuvres telles la Création de Haydn (avec le Flint Symphony), le Requiem de Mozart qu’il a chanté au Carnegie Hall, le Messie de Haendel (avec le Baltimore Symphony, le Virginia Symphony), le Magnificat de Bach, le Stabat Mater de Dvorak (avec l’Orchestre de Montréal), le Dies Natalis de Finzi, les Illuminations de Britten, Mozart et Salieri de Rimsky-Korsakov (avec le Virginia Symphony), les Vêpres de Rachmaninov avec la Choral Arts Society à Washington, la 9e Symphonie de Beethoven à Princetown.

 

Lors de la saison 2019-2020, il chantera notamment Alfredo dans La Traviata à l'Opéra de Metz et participera à la production de Power her face de Thomas Adès à l'Opéra de Tours.

The Rake's Progress (rôle de Tom Rakewell).

Théâtre de l'Athénée - 2009

L'AMOUR DES TROIS ORANGES (rôle du Prince) - Maggio Musicale Fiorentino - Juin 2014.

"Il tenore che impersona il Principe (Jonathan Boyd) domina la parte e risulta anche simpatico."

Firenzepost.it

Hervé Le Guillou