Sarah LAULAN   -   Contralto

Après des études de chant et d'art dramatique, Sarah Laulan se perfectionne à la Chapelle Musicale Reine Elizabeth. Lauréate de nombreux concours internationaux, elle remporte le 3e Prix au Concours International Reine Elisabeth en 2014 et le Prix Paul Streit à Genève en 2016. Elle bénéficie actuellement des conseils de Jocelyne Dienst, Marianne Pousseur et Brigitte Fassbaender.

 

Sur scène, on l’a entendue à la Philharmonie de Berlin sous la direction de Kirill Petrenko dans une version scénique de Suor Angelica (La Maestra delle Novizie), et dans des rôles tels que Maddalena dans Rigoletto (Liège, Toulon, Massy, Metz, Reims), Mrs Quickly dans Falstaff (tournée en France), L'Opinion Publique dans Orphée aux Enfers (Avignon), La Périchole (Massy), Dryade dans Ariadne auf Naxos (Toulouse), La Mère dans L’Enfant et les Sortilèges (Barhain), Cléone dans Pénélope de Fauré (Strasbourg, Mulhouse), La Marchande de Journaux dans Les Mamelles de Tirésias (Bruxelles), Suzuki dans Madame Butterfly et Javotte dans Manon (Festival de Marmande), Théorodrine dans L’île de Tulipatan d’Offenbach (Rouen, Besançon, Saint-Etienne) et Lucy dans L’Opéra de quat’ sous (tournée en France). Elle chante également de larges extraits de Carmen, Olga dans Eugène Onéguine, Madame Flora dans Le Medium de Menotti et La Sphynge dans Oedipe d'Enesco, Erda Waltraute / Fricka (adaptation Jeune Public de la Tétralogie de Wagner à la Philarmonie de Paris).

Elle chante aussi régulièrement le répertoire contemporain : Les Caprices de Marianne d'Henri Sauguet (tournée en France), L’Ombre de Venceslao de Martin Matalon (tournée en France), Euphonia 2344 de Michael Levinas (Festival Berlioz), Alice au Pays des Merveilles de Matteo Franceschini (Philharmonie de Paris), Lyssi d’Eric Breton (Sarajevo) et Laïka the Spacedog (English Touring Opera) ainsi qu'une sélection de Récitations d'Aperghis. Elle participe au Scarabée d'Or de Fujikura avec l'Orchestre National d'Île-de-France, à la création de L'Annonce faite à Marie de Marc Bleuse (Toulouse) et collabore avec la compagnie berlinoise ‘Nico and the Navigators’ pour Silent Song into the Wild (tournée en Allemagne et à Bruxelles).

 

Elle a été mise en scène par Jorge Lavelli, Olivier Py, Laurent Fréchuret, Ted Huffman, Georges Lavaudant, Stanislas Nordey, Edouard Signolet, Yann Dacosta, Jacques Nichet…

 

Au concert, elle s’est produite avec l'Orchestre de la Monnaie, l'Orchestre National de Belgique, le Sinfonia Varsovia Orchestra, l'Orchestre Symphonique Royal du Maroc, l'Orchestre Philarmonique de Bruxelles, le Royal Flemish Philarmonic, l'Orchestre Philarmonique Royal de Liège, l'Orchestre national d'Île-de-France, l'Orchestre d'Avignon, sous la direction de chefs tels que Patrick Fournillier, Stéphane Denève, Dmitri Jurowski, Giampaolo Bisanti, Georg Fritzsch, Daniel Kawka, Olivier Holt, Arvo Volmer, Roland Boër, Paolo Arrivabeni, Christopher Warren-Green, David Reiland, Ludovic Morlot, Eivind Aadland, Mathieu Herzog, Nicolas Simon, Samuel Jean… Son répertoire de concert comprend notamment la 9e Symphonie de Beethoven, La Petite Messe solennelle de Rossini, l’Alto Rhapsody de Brahms, Das Lied von der Erde et les Kindertotenlieder de Mahler, Roméo et Juliette de Berlioz, le Requiem de Mozart, le Stabat Mater de Pergolèse, Paulus de Mendelssohn, la Messe de Bernstein, Harawi de Messiaen (Concertgebouw de Brugges) ainsi qu’un récital au Capitole de Toulouse.

 

Son premier disque « Les Blasphèmes » avec le pianiste Maciej Pikulski et le Quatuor Hermès est paru en 2017 chez le label Fuga Libera, ainsi qu'un enregistrement des Zwei Gesänge de Brahms avec Lise Berthaud et Eric Lesage au Label B Records.

 

Parmi ses engagements pour la saison 2020-2021, citons la reprise du rôle de La Reine de Coeur dans Alice au Pays des Merveilles de Matteo Franceschini à Compiègne, Olga dans Eugène Onéguine à Massy, Marthe Grivot dans Le Diable à Paris de Marcel Lattès à l'Athénée, Compiègne et Tourcoing, La Voix de la Mère dans Les Contes d'Hoffmann à Liège ainsi que plusieurs concerts et récitals.

"Un grand sommeil noir" - Ravel

Piano, Maciej Pikulski (CD Fuga Libera)

Alto Rhapsody - Brahms

Orchestre national de Belgique, dir. Eivind Aadland (2015)

Récitation n°11 - Aperghis

(2016)

Hervé Le Guillou

© 2020 - BLG Artist Management