Sarah Laulan

(c) Lara Herbinia

Sarah LAULAN   -   Contralto

Lauréate du Concours Reine Elisabeth et du Concours de Genève, Sarah Laulan s’est d’abord formée à l’art dramatique.

 

Elle s'est notamment produite au Capitole de Toulouse, à l'Opéra Royal de Wallonie et dans les opéras de Strasbourg, Avignon, Marseille, Montpellier, Massy… dans des rôles tels que Maddalena (Rigoletto), Carmen, Olga (Eugène Onéguine), Dryade (Ariadne auf Naxos), La Maestra delle Novizie et La Suora Zelatrice (Suor Angelica), Suor Pazienza (Mese Mariano de Giordano), Mrs Quickly (Falstaff), L’Opinion Publique (Orphée aux Enfers), La Périchole, Totoche (Les Chevaliers de la Table Ronde).

Dans le répertoire contemporain, elle a tourné en Allemagne avec la compagnie expérimentale ‘Nico and the Navigators’ et interprété des créations originales de Martin Matalon, Matteo Franceschini, Michaël Levinas, Marc Bleuse, Dai Fujikura, notamment à la Philharmonie de Paris, Hamburg et Berlin.

 

Mise en scène par John Turturro, Michel Fau, Olivier Py, Jorge Lavelli, etc. elle a chanté sous la direction de chefs tels que Daniel Oren, Kirill Petrenko, Patrick Fournillier, Giampaolo Bisanti, Paolo Arrivabeni.

 

Du Capitole de Toulouse au Concertgebouw de Bruges, Sarah défend aussi la musique de chambre et l’art du récital.

 

Après son premier disque, Les Blasphèmes, avec Maciej Pikulski et le Quatuor Hermès (label Fuga Libera), elle enregistre les Zwei Gesänge de Brahms avec Lise Berthaud et Eric Lesage et Le Diable à Paris avec les Frivolités parisiennes (tous deux pour le label B Records) et le disque SANGS avec Elodie Vignon (label Cyprès).

 

Soucieuse d'enrichir ses pratiques et de toucher de nouveaux publics, elle crée ses propres spectacles (parmi lesquels Contes Défaits co-écrit avec Rémy Poulakis, actuellement en tournée avec les Jeunesses Musicales Françaises). Régulièrement invitée à donner des masterclasses d'interprétation théâtrale pour chanteurs (notamment au Conservatoire Royal de Bruxelles).

Lors de la saison 2023-2023, elle chante le rôle de Mistress Benson dans Lakmé à Liège, Olga dans Eugène Onéguine à Massy, Gertrude dans Roméo et Juliette à Rouen, ainsi que de nombreux concerts (notamment à l'Elbphilharmonie de Hambourg pour un concert de Noël, et en tournée avec son spectacle Contes Défaits).

"Un grand sommeil noir" - Ravel

Piano, Maciej Pikulski (CD Fuga Libera)

Alto Rhapsody - Brahms

Orchestre national de Belgique, dir. Eivind Aadland (2015)

Les Chevaliers de la Table Ronde

Air de la Duchesse Totoche : "Fatal remords..."

Opéra d'Avignon - décembre 2021

Hervé Le Guillou