Lucie Roche

(c) Alexandre Régis

Lucie ROCHE   -   Contralto

Lucie Roche est née à Marseille, où elle poursuit ses études au conservatoire puis au CNIPAL (Centre National d’Insertion Professionnelle des Artistes Lyriques).

 

Dans le répertoire français, elle s’illustre dans des rôles tels que Carmen (Corée du Sud), Dulcinée dans Don Quichotte, Nicklausse / La Muse dans Les Contes d’Hoffmann et Stéphano dans Roméo et Juliette (Saint-Etienne), Clarice dans L’Amour des Trois Oranges (Dijon et Limoges), La Maman, La Tasse chinoise, La Libellule dans L’Enfant et les Sortilèges (Festival d’Aix-en-Provence, Angers et Nantes), Vénus dans Orphée aux Enfers (Angers et Nantes), Soeur Mathilde et Mère Jeanne dans Dialogues des Carmélites (Bologna, Théâtre des Champs-Elysées, Marseille), Madame Prune dans Madame Chrysanthème (Marseille). Elle participe en outre à la recréation des Amants Magnifiques de Molière / Lully en tournée avec Le Concert Spirituel.

 

Elle chante également le répertoire germanique : Waltraute et Grimgerde dans Die Walküre (Genève, Marseille), Dryade dans Ariadne auf Naxos (Théâtre des Champs-Elysées, Opéra National de Lorraine), Une Fille-fleur dans Parsifal (Nice), la Première Servante dans Elektra (Marseille), la Troisième Dame dans La Flûte Enchantée (Toulon et Marseille), Klementia dans Sancta Susanna de Hindemith (Festival Musiques Interdites).

 

On l’entend également dans les rôles d’Olga dans Eugène Onéguine (Rennes), Madame Flora dans The Medium (Sédières), Alisa dans Lucia di Lammermoor et Marie dans Moïse et Pharaon (Marseille). Elle chante dans la recréation scénique de L’Oristeo de Cavalli avec le Concerto Soave.

 

Dans le répertoire contemporain, elle participe à la création du Monstre du Labyrinthe de Jonathan Dove au Festival d’Aix-en-Provence (la Mère) sous la direction de Sir Simon Rattle, et la création de Colomba de Jean-Claude Petit à Marseille (Miss Victoria) sous la direction de Claire Gibault.

 

Son répertoire de concert comprend notamment les Knaben Wunderhorn de Mahler, L’Amour Sorcier de De Falla, Elias de Mendelssohn, la Missa Solemnis de Beethoven, le Requiem de Duruflé, la Petite Messe Solennelle et le Stabat Mater de Rossini, le Requiem et la Messe du Couronnement de Mozart, le Gloria et le Dixit Dominus de Vivaldi, le Stabat Mater de Pergolese, le Messie et le Dixit Dominus de Haendel, Les Sept dernières paroles du Christ de Haydn…

 

Cette saison, on la retrouve dans la création de l’opéra de Fabien Barcelo, Évariste Galois, avec l’orchestre d’Avignon, La Vierge de Massenet en concert à l’Opéra de Saint-Étienne, un concert Rossini à Paris avec le quatuor Liger à Nantes et Angers, Waltraute dans La Walkyrie à l’Opéra de Marseille. Elle fait sa prise de rôle de Geneviève dans Pélleas et Mélisande à Neuchâtel et enregistre une sélection de Lieder de Brahms avec l’Armée des Romantiques.

"The Medium" de Menotti.

Scène de Flora : "Where is Monica..."

Festival de Sédières - 2014

Hervé Le Guillou