Lamia Beuque

(c) Grégory Massat

Lamia BEUQUE   -   Mezzo-soprano

Lamia Beuque étudie le chant à la Haute École de Musique de Lausanne.

 

Elle fait ses débuts sur scène dans le rôle de Lazuli dans L’Etoile de Chabrier à Fribourg, puis chante Mirabelle dans Les Aventures du Roi Pausole et Le Garçon de Cuisine dans Rusalka au Grand-Théâtre de Genève.

 

A la rentrée 2013, elle intègre pour deux saisons L’Opéra-Studio de l’Opéra national du Rhin où elle participe à de nombreuses productions scéniques : Aladin et la Lampe Magique de Rota, La Colombe de Gounod, Il Matrimonio Segreto de Cimarosa, Ariane et Barbe-Bleue de Dukas et Pénélope de Fauré.

 

Au cours des dernières saisons, elle a fait ses débuts dans le rôle d’Angelina dans La Cenerentola puis Adalgisa dans Norma à l’Opéra de Tenerife, Rosina dans Il Barbiere di Siviglia au Maggio Musicale Fiorentino, Lola dans Cavalleria Rusticana à l’Opéra National du Rhin puis à Saint-Etienne ou encore le rôle-titre de Mignon d’Ambroise Thomas au Landestheater d’Innsbruck.

 

Plus récemment on a pu l’entendre dans le rôle de Nicklausse / La Muse dans Les Contes d’Hoffmann, Annio dans La Clemenza di Tito et Orlofsky dans Die Fledermaus, rôles qui l’ont conduite en Espagne et en Suisse. Elle reprend le rôle de Rosina au Teatro Petruzzelli de Bari et fait ses débuts dans le rôle d’Isabella dans L’Italiana in Algeri au Festival Ticino Musica.

 

Elle a chanté sous la direction de Daniele Callegari, Bruno Campanella, Renato Palumbo, Diego Fasolis et participé à des productions mises en scène par Damiano Michieletto, Olivier Desbordes, Pier Liugi Pizzi et Olivier Py…

 

Sensible à la musique de chambre et à l’art du Lied et de la mélodie, elle donne régulièrement des récitals en France et en Suisse avec le pianiste Laurent Martin. Ensemble, ils enregistrent une intégrale des mélodies russes de Pauline Viardot, parue en septembre 2021 au label Ligia.

 

Lors de la saison 2021-2022, elle reprend le rôle d’Angelina dans La Cenerentola à Clermont-Ferrand et Bari, Isabella dans L’Italiana in Algeri au Landestheater d’Innsbruck. Elle chante également Orsini dans Lucrezia Borgia à Bologne la partie de mezzo-soprano soliste dans Aucassin et Nicolette du compositeur Castelnuovo-Tedesco à Metz et Reims.

Le Barbier de Séville - Air de Rosina : "Una voce poco fa..."

Bari - Juin 2019

Hervé Le Guillou